Le traitement de l'instabilité rotulienne de l'enfant selon la technique de la baguette molle (À propos de 08 cas)

le .

Alaoui O, Abdellaoui H, Afifi MA
 

RESUME
L’instabilité rotulienne chez l’enfant est définie par une rotule qui ne s’engage pas ou s’engage mal dans la trochlée fémorale ou encore qu’elle s’échappe de celuici au cours de la flexion entrainant une luxation externe de la rotule. Il existe différentes modalités chirurgicales. La technique de la baguette molle a fait preuve d’efficacité et de supériorité par rapport à certaines techniques. Nous rapportons une série de 08 cas d’instabilité rotulienne opérés selon la technique de la baguette molle réalisée au service de traumato-orthopédie pédiatrique du CHU Hassan II de FES sur une période de six ans ; étalée de janvier
2009 et décembre 2015. L’âge moyen de nos patients était de dix ans, avec des extrêmes de cinq à 15ans avec prédominance féminine (57%), l’atteinte était bilatérale chez cinqpatient et du côté gauche chez deux patient. La luxation était habituelle chez cas, récidivante chez deux cas et permanente chez un seul cas. Les résultats de cette technique étaient satisfaisants chez sept cas avec une rotule en place, stable et disparition complète des douleurs et d’épisode de luxation, cependant nous avons eu un cas de récidive de l’instabilité et qui a été traité en fin de croissance par un transfert de la tubérosité tibiale antérieure.

ABSTRACT
The patellar instability in children is defined by a patella which does not commit or commits evil in the femoral trochlea or she escapes from it during the bending causing an external dislocation the patella. There are different surgical procedures. The technique of soft baguette has demonstrated efficacy and superiority over certain techniques. We report a series of 08 cases of patellar instability operated by the technique of soft baguette conducted in pediatric traumatology-orthopedic department of CHU Hassan II of Fez over a period of - years; spread of January 2009 to December 2015. The average age of our patients was 10 years, with extremes of 5 to 15 years with female predominance (57%), the disease was bilateral in 5 patient and the left in 2 patient. Dislocation was normal in 5 cases, 2 cases with recurrent and permanent in one case. The technique was successful with a satisfactory result in 07 cases, though a case has relapsed treated by transfer of the tibial tubercle.

Télecharger l'article complet en PDF